leonie_renaud

Léonie RENAUD, soprano

www.leonierenaud.ch

Née à Delémont, dans le Jura suisse, Léonie Renaud entame des études professionnelles au Conservatoire de Lausanne après sa maturité. Elle y obtient un diplôme de piano dans la classe de Christian Favre. Elle se consacre ensuite à ses études de chant à la Haute Ecole des Arts de Berne, clôturées en juin 2011 par l’obtention d’un Master Performance avec mention en chant classique, dans la classe de Janet Perry. Durant ses études à Berne, elle a la chance de bénéficier du soutien de James Alexander, pianiste, corépétiteur et coach. Durant l’année 2010-2011, elle a été membre du studio suisse d’opéra de Bienne et durant la saison 2012-2013, elle a été soliste au CNIPAL de Marseille. Elle reçoit actuellement les impulsions de Nathalie Spinosi à Paris et de Paolo Vaglieri à Milan.

Elle bénéficie des conseils de chanteuses renommées telles que Patricia Petibon, Marie-Ange Todorovitch, Noëmi Nadelmann, Mireille Delunsch Brigitte Wohlfahrt, Renée Auphan, Yvonne Minton.

Elle se produit régulièrement en Suisse, en Italie et en France comme soliste dans des oratorios (Elias-Mendelssohn/ Requiem-Mozart/ Oratorio de Noël,Passion selon Saint Jean, Messe en Si mineur-Bach/Lobgesang, Psaumes-Mendelssohn/Le pèlerinage de la Rose, Le paradis et la Péri-Schumann) et avec des orchestres tels que l’Orchestre Symphonique du Jura, l’Orchestre Symphonique de Bienne, l’Orchestre de Budweis, Le moment Baroque, l’Orchestre Symphoniqe de Berne, l’Orchestre de l’Opéra de Marseille, Orchestre National de Lorraine, Orchestre de l’opéra d’Avignon, l’Orchestre Prométhée.

Léonie Renaud a travaillé avec les chefs tels que Bernard Haintink, Benjamin Pionnier, Facundo Agudin, David Zinman, Rolf Beck, Jean-Marc Aymes,Jacques Blanc, Philippe Bernold, Rani Calderon,Pierre-Michel Durand, Jacques Mercier, Dieter Wagner, Thomas Rössner, William Blank, David Svec et Dominique Tille. Récemment, elle a enregistré avec l’Ensemble Namascae sous la direction de William Blank des pièces contemporaines de compositeurs suisses.

Lors de la Sommer Akademie de Salzbourg 2011, elle se produit en soliste au Mozarteum dans des airs de Mozart et Strauss.

En janvier 2011, elle reçoit le prix d’encouragement des sciences et de la culture de la Ville de Delémont, sa ville natale. Elle devient en juillet 2012 lauréate de la Fondation Marianne und Curt Dienemann, de la Fondation Irène Dénéréaz, ainsi de la Fondation Anne et Robert Bloch.

En mars 2013, Léonie Renaud remporte un prix spécial au Concours International de Spoleto (Italie). En novembre 2014, elle gagne le troisième prix au concours international de Paris Opera Awards en hommage à Dame Joan Sutherland.

À l’Opéra de Metz, elle interprète Gretel dans Hänsel und Gretel sous la direction de Benjmain Pionnier ainsi que le rôle du Premier Enfant dans une nouvelle production de La Flûte Enchantée dans une mise en scène de Daniel Mesguich sous la direction de Jacques Mercier.

À l ‘Opéra de Toulon, elle incarne Naiade dans Ariane à Naxos mise en scène par Mireille Larroche et dirigé par Rani Calderon.

À l’Opéra de Marseille et à celui d’Avignon, elle se produit en récital, dans un programme « cabaret » comprenant des œuvres de Menotti, Bernstein.
Elle a été La Môme Fromage dans un opéra contemporain de Jorge Zulueta Un Tango pour Monsieur Lautrecet a incarné Nireno dans Giulio Cesare deux productions dirigées par Facundo Agudin et mis en scène par Bruno Ravella.
Elle a chanté Blondchen dans L’Enlèvement au sérail de Mozart sous la direction de Philippe Bernold et accompagnée par l’Orchestre de l’Opéra d’Avignon. Lors d’un festival à Bâle, en Suisse, elle a été 1ère Dame dans La Flûte Enchantée dirigée par Dieter Wagner.

Dernièrement, elle a chanté dans une nouvelle production de Phiphi d’Henri Cristiné à l’Opéra de Lausanne et en tournée en Suisse romande et en France. Elle a interprété le Stabat Mater de Rossini à Novara (Italie) ainsi qu’en Suisse sous la direction de Dieter Wagner. Elle a été invitée comme soprano solo à l’Opéra de Marseille pour le Gloria de Vivaldi ainsi que pour une création de l’oratorio Mosé de Giovanni Paolo Colonna avec l’Ensemble de musique baroque Concerto Soave sous la direction de Jean-Marc Aymes.

Elle vient de produire avec la Schaffhauser Sinfonietta pour des concerts du Nouvel-An à l’occasion desquels elle a interprété sous la baguette de Paul Haug des airs de Strauss, Donizetti et Léhar.

En ce début d’année 2015, elle sera Blondchen dans l’Enlèvement au sérail à l’Opéra Théâtre de Metz ainsi que Najade Ariane à Naxosà l’opéra de Lucerne.